15 questions à poser à son photographe de mariage

wedding photographer

Le choix d’un photographe de mariage ne se fait pas à la légère. Vous hésitez et c’est bien normal. Vous avez peut-être déjà fait le choix de votre robe, de votre bouquet et de vos alliances. Mais le photographe, c’est compliqué. On peut facilement comparer des produits, ils sont tangibles, mais comment s’assurer d’avoir le meilleur service ?

En tant que photographe professionnel de mariage, les futurs mariés me posent beaucoup de questions. Et parmi elles, certaines reviennent forcément. Je vais donc vous partager ces questions, mais aussi les réponses que j’y donne.

1. C’est combien ?

J’avoue, je choisi un peu la provocation en commençant par cette question. Mais ne nous mentons pas, le budget est un souci capital pour les mariés. C’est souvent même leur première question, dans le tout premier mail ou échange téléphonique. Et je réponds « à partir de … ». Non pas pour les embêter. Mais car donner un prix sans en expliquer le sens n’aurait que peu d’intérêt. Je commence plutôt par échanger avec les mariés, j’essaie de cerner leurs besoins. Une fois que j’ai bien compris les besoins du couple, je leur présente les formules qui me semblent les plus appropriées. Le but n’est pas de vendre à tout prix, mais de vendre ce dont les mariés ont besoin.

2. On peut voir des images ?

Il arrive parfois que des mariés m’envoient un message sans avoir pris le temps de regarder ce que je fais. Parfois ils sont là par recommandation d’amis, via un annuaire ou par simple hasard. Et je ne m’en vexe pas, je les renvoie juste vers mon portfolio. Mais il est important de regarder ce que fait le photographe, de comprendre son style, et de l’apprécier.

3. Pourquoi vous êtes photographe de mariage ?

Une question que je retrouve trop peu. Et pourtant je l’aime. Pour moi elle permet de faire le tri entre ceux qui font de la photo comme un job alimentaire de ceux qui font ça par passion. Pour moi une personne passionnée se donnera toujours plus à fond qu’une personne qui le fait par nécessité. Vous vous en doutez, je suis dans la case passionnée de photo. Je vous invite à lire ma bio pour en savoir plus sur mon amour de la photo et sur qui je suis.

4. Vous travaillez avec quel matériel ?

Parfois il arrive que les mariés aient des connaisseurs dans leur entourage. Parfois c’est même eux les connaisseurs ! De mon côté je travaille avec un Sony A7III, reconnu par beaucoup de professionnels comme un couteau suisse ultra-performant de la photo. Je le couple avec des focales fixes, comme le 35 mm (qui a un champ de vision proche de la vision humaine). Travailler avec des focales fixes garanti une uniformité dans le reportage. De plus, vu qu’on ne se marie qu’une fois, je mets en place plusieurs étapes pour sécuriser le photoreportage : les photos sont enregistrées sur deux cartes SD différentes, ce qui évite de les perdre en cas de panne d’une des cartes. J’ai également un appareil photo de secours, si jamais le premier devait tomber en panne. Enfin, après le mariage je réalise plusieurs copies sur des disques durs. Bref, vous l’aurez compris, je suis un peu le Rambo de la photo, je suis prêt à tous les imprévus.

photographe en action
Image rare d’un photographe de mariage dans son environnement

5. Quand les photos seront disponibles ?

C’est une super question piège. Vous comprendrez bien que hors saison ou en pleine saison, la charge de travail n’est pas la même. Par défaut, je mets environ un mois pour rendre les photos. Elles sont rendues sur Lumys, une galerie en ligne. Elles sont alors téléchargeables et des tirages photos peuvent y être commandés. Certains mariés font le choix d’opter pour une clé USB personnalisée, qui sera livré quelques semaines après la galerie en ligne.

6. Vous travaillez seul ou à plusieurs ?

Je travaille seul. Mais sur de très gros mariages, engager un second photographe peut être une bonne idée. Je suis également toujours ravi de partager la journée avec des collègues vidéastes.

7. Quel est votre style ?

Difficile d’exercer son œil aux différents styles de photos car on ne cherche pas un photographe de mariage tous les jours. Moody, fineart, lifestyle, reportage, artistique, posé, formel. Vous avez probablement croisé ces mots sur les sites de photographes. Une vraie jungle des styles. C’est à chacun de choisir son photographe en fonction de sa sensibilité et de ses attentes. Personnellement je suis dans une optique de reportage, avec des images lumineuses qui documentent la journée et font ressortir un côté naturel.

8. Combien de photos livrez-vous ?

Comme je le disais, j’ai cette approche très reportage de la photo de mariage. Qui dit reportage dit que je n’impose pas de limite de nombres de photos. Certains collègues donnent une vague idée, d’autres brident volontairement le nombre d’images. Pour moi, à partir du moment où une image est bonne et qu’elle est pertinente dans le cadre du photoreportage, je n’ai aucun intérêt à en priver les mariés.

9. Est-ce que vous signez les photos ?

C’est un débat qui a souvent lieu chez les photographes. Les deux camps ont des bons arguments. Pour moi, pas de signature. En effet, elle gâche souvent la photo, elle détourne l’attention. De plus si quelqu’un veut s’amuser à voler une photo, il suffit de la recadrer. Les mariés font appel à moi pour un service, pas pour apposer ma pub. Si une image est suffisamment belle, elle fera sa pub toute seule, de par sa qualité 😉

10. Avez-vous déjà travaillé sur tel lieu de réception ?

Un photographe en terrain connu, c’est un photographe encore plus efficace. Parfois je connais, parfois non. Je n’ai pas eu l’occasion de faire tous les lieux de réception de France. Si tel est le cas, un repérage est bien entendu prévu.

11. Vous faites du Noir & Blanc ? de la couleur ?

Là aussi, on touche aux goûts et aux couleurs. Certains mariés ne cherchent que de la couleur, d’autres que du noir et blanc, et d’autres parfois font confiance à leur photographe. J’entre dans cette dernière catégorie. La majorité de mes photos sont en couleurs. Le passage en noir et blanc est toujours justifié et apporte un plus à la photo. 

préparatif avec photographe de mariage

12. Proposez-vous des albums photos ?

Certaines de mes formules mariage contiennent déjà un album photo. Je l’ai dit plus d’une fois sur ce site : faire des photos c’est bien, pouvoir les toucher c’est mieux. Vous pouvez en savoir plus sur mes livres photos ici.

13. Vous faites des photos de groupe ?

Il peut sembler évident de faire des photos de groupe à un mariage. Pourtant certains photographes cherchent à sauter cette étape. Personnellement, même si je trouve que ce ne sont pas les plus belles images, ni les plus recherchés, je les trouve nécessaires. Nécessaires pour se souvenir des gens qu’on aime et qui nous entourent.

14. Comment ça se passe pour les photos de couple ?

Les mariés sont déjà très stressés le jour J, alors imaginez le stress supplémentaire de se retrouver seuls devant un objectif photo. Souvent les mariés me disent « on n’est pas à l’aise » ou « on a jamais posé ». Rassurez-vous, quasiment personne n’est à l’aise. Mon rôle de photographe est de mettre les mariés en confiance, de créer un moment pour eux. Les photos de couple est souvent le seul moment de la journée où les mariés vont se retrouver (presque) seuls. Il ne faut pas voir les photos de couple comme une source de stress, mais comme un moment d’intimité, pour le couple. Pendant cet instant de respiration pas de pose figée, mais plutôt la captation de gestes tendres, de sourires et de regards.

15. Est-ce que les photos sont retouchées ?

Dans l’imaginaire collectif, quand on parle de retouches on s’imagine ces modèles des magazines de mode à la peau parfaitement lisse, sans kilos en trop et sans défauts. Ce n’est pas ma manière de retoucher. Ma retouche se concentre avant tout sur la colorimétrie et la luminosité des images. Le but est d’assurer une constance dans les images tout le long de la journée. Pas de retouches de peau ou de côtes en moins donc.

L’astuce bonus: le feeling

Enfin, même si il est important de se poser des questions sur son photographe, il faut aussi ne pas négliger un point essentiel: le feeling. Votre photographe de mariage va vous suivre partout, toute la journée, il sera à vos côtés du début à la fin de la journée. Prenez-le temps d’échanger, de le connaitre. Un meilleur feeling mène à une meilleure confiance, qui mène à de meilleures photos. Lors des premiers rendez-vous, si le courant passe avec votre photographe, c’est peut-être bien qu’il est l’élu de votre mariage.

Et vous chers lecteurs, quelle est LA question qu’il faut poser à son photographe de mariage ?

Facebook
Twitter
Pinterest
WhatsApp
Email
Florian Teyssier-Baglione

Florian Teyssier-Baglione

Florian est un photographe. Mais pas un simple photographe: un conteur d'histoire.
Ce qui le fait vibrer ? Raconter l'histoire des mariés, des couples et des familles.
Basé à Portes-Les-Valence, il raconte vos histoires à travers ses photos.

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonnez-vous
à la newsletter

Ne ratez plus un seul article !

Abonnez-vous
à la newsletter

Ne ratez plus un seul article !

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site.
Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.